Aiguilles

Le Petit Larousse la définit ainsi : "petite tige d'acier trempé et poli, dont une extrémité est pointue et l'autre percée d'un trou (chas) pour passer le fil". On trouve deux grands types d'aiguilles : les aiguilles à main dont font partie les aiguilles à coudre, à marquer, à repriser, à tapisser et les aiguilles pour machine à coudre.

Leur histoire est curieuse et presque aussi vieille que le monde. Les anciens se servaient d'arêtes de poissons ou de fines tiges de bois percées. C'est vers 1350, que l'on fabriqua les aiguilles dans la ville de Nuremberg qui se spécialisa, pendant près de 2 siècles, dans cette production. On découpait, à l'aide de ciseaux, des morceaux de fil d'archal dont une extrémité était taillée en pointe et l'autre aplatie où l'on pratiquait une ouverture. Puis les industriels anglais créèrent des ateliers de fabrication et leurs aiguilles eurent beaucoup de succès en raison de la qualité de l'acier utilisé. En France, ce n'est que vers 1819 que furent fabriquées les premières aiguilles à l'Aigle.

(Extrait des "Industries de l'Habillement" de Jean Allilaire - 1947)

Mis à jour (Dimanche, 22 Août 2010 12:35)

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir