Les Bas

Au départ, le bas tel qu'on le connaît n'existait. On portait alors des espèces de caleçons en tissu enveloppant le pied.

Le bas à proprement parler a fait son apparition en 1954 lorsqu'un Anglais, William Rider, eut l'idée de confectionner un caleçon en séparant le haut du bas, et en tricot. Les bas étaient généralement réalisés en soie et étaient d'un grand luxe. C'est Henri II, en France, qui en porta le premier pour le mariage de sa soeur Marguerite en 1569.

Le bas tricoté mécaniquement est arrivé avec l'invention du métier à tricoter les bas vers 1589. L'invention de ce métier serait dû encore à un Anglais, William Lee, mais rien n'est moins sûr. Ce métier arriva en France en 1600. Les premiers métiers ne fournissaient que des bas unis mais très vite fut fabriqués des bas à motifs, chinés, à côtes ou à fleurs.

Aux bas de laine, succédèrent à paritr de 1685, des bas en fil de coton que l'on appelait "bas de Barbarie", de couleur blanche ou chinés. Sous la Révolution, la couleur changea et on ne porta plus alors que des bas noirs.

Il faut arriver aux années 30, où les premiers bas nylon sont mis en vente aux Etats-Unis. Ils eurent un tel succès que le nylon devint synonyme de bas et que 64 millions de paire furent vendus en une année dans tout le pays. La deuxième guerre mondiale mettra fin momentanément à la production de bas en nylon. Il réapparut à la fin de la guerre et à nouveau rencontra un succès foudroyant, provoquant d'incroyables files d'attente devant les magasins.

Vers 1950, apparaît le bas sans couture, décliné dans plusieurs couleurs et plusieurs finesses. Le nylon devenant moins cher, le bas devient plus accessible.

Les années 60 verront son déclin. L'arrivée de la mini-jupe lui fera préférer le port du collant.


(Bibliographie :"Technologie et Analyse des principaux produits commerçables" - Marcel Spreutels - "Histoire du costume en occident de l'antiquité à nos jours" par François Boucher )

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir