Les Bretelles

Si l'usage de la bretelle et sa fabrication semblent remonter à Henri III, ce n'est que sous la révolution qu'elle a véritablement été inventée et sa mode s'est surtout développée au cours du XIXè siècle jusqu'à nos jours. Cependant, c'est après la guerre de 1870, que la bretelle prit vraiment son essor.

Les premières bretelles étaient rigides, en drap pour la "bretelle ouvrière", en cuir bien souvent pour la la bretelle dite "bourgeoise". Elles étaient réalisées manuellement.

Les premiers métiers à fabriquer les bretelles étaient en bois et furent mis au point par deux français de Rouen, Duval et Gosse. En 1826, un autre français, Antheaume, qui n'était qu'un tisserand, a imaginé les tissus "creux tubulaires." Il construisit un "métier à six bandes" qui, combiné avec l'utilisation de fils caoutchouc importés d'Angleterre, permit la fabrication de bretelles élastiques.

A partir de ce moment-là, la bretelle a subi des modifications, surtout au niveau des attaches. Après la "bretelle russe" apparue aux alentours de 1836, lui ont succédé, le "va-et-vient" bientôt remplacé par un autre système appelé "chevalet". En 1850, apparaît la "bretelle rétrécie" et plus tard, des pattes élastiques, les "Mikados", trouvèrent la faveur de l'utilisateur.

Depuis lors, cette industrie n'a cessé de réaliser de gros progrès, tant sur le plan de la fabrication que sur celui de la création et, au grè des modes, elle a pu se transformer en véritable ustensile de décoration.


(Bibliographie : "Technologie et Analyse des principaux Produits Commerçables" par Marcel Spreutels "Les Industries de l'Habillement" par Jean Allilaire - 1947)

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir